Menu

Olivier Sillig

Olivier Sillig est né à Lausanne en 1951. De nationalité suisse et italienne, il a été très brièvement psychologue, informaticien, peintre et sculpteur, cinéaste et écrivain, mais avant tout romancier.
Toujours en bordure de genre, ses romans vont de la science-fiction aux récits historiques, en passant par l’actualité, le fantastique, le kafkaïen et le roman policer. Un éclectisme revendiqué.
Son roman La Cire perdue, paru chez Campiche, a été « coup de coeur » de la sélection Lettres Frontière et prix des collégiens en 2011.
Skoda a été publié chez Buchet-Chastel en 2011 et son dernier roman La Nuit de la musique vient de sortir chez Encre Fraîche.