Menu

Alexis Peiry

Né en Gruyère en Suisse dans une famille modeste et nombreuse, Alexis Peiry (1905-1968) fait ses études chez les Pères, à Fribourg puis à Saint-Maurice en Valais. Il entre en 1925 dans la Congrégation des Chanoines et est ordonné prêtre en 1930. Il enseigne la langue et la littérature françaises dans le Collège que tiennent les Chanoines. En 1941 il quitte brusquement l’état religieux et Saint-Maurice. Jusqu’en 1965 il enseignera la littérature à l’Ecole Lemania à Lausanne.

Outre les aventures d’Amadou (L’Opinel, 1951; Amadou alpiniste, 1955…), écrites avec la complicité de la photographe Suzi Pilet, il se lance en 1968 dans l’écriture de la première partie de ses mémoires, sous le titre L’Or du pauvre. Ils seront publiés aux Editions de l’Aire l’année même de sa mort brutale.